MAYOTTE, LA DERNIÈRE COLONIE ?

Mayotte est une île française au milieu du canal du Mozambique. Peu de gens savent que les Nations Unies contestent encore son appartenance à la France. En 1974, un référendum sur l’indépendance des Comores, alors territoire d’outre-mer est organisé par la France. Mayotte appartient à cet archipel composé de quatre îles. À 90 %, les Comores votent pour l’indépendance. Mais Mayotte s’y oppose. La France choisit alors de modifier l’interprétation du référendum et de conserver Mayotte en son sein. Près d’un demi-siècle plus tard, Mayotte est toujours comorienne pour l’ONU, tandis qu’elle est devenue un le 101ème département français et réclame plus d’intégration à la République.

Exemple unique dans l’histoire de France, Mayotte, l’ancienne colonie, n’a eu de cesse d’affirmer son attachement à la France, malgré les vingt résolutions de l’ONU et les réclamations de l’Union des Comores. Comment expliquer cette situation inédite? Pourquoi la France tient-elle à cette île ? Et peut-elle fonctionner comme la métropole ?

Département français en 2011, l’île est au bord de l’explosion sociale. Elle est le département le plus pauvre de France, et ses habitants ont le sentiment d’être oubliés par la métropole. Mal-préparée, la départementalisation a augmenté les malentendus et les rancœurs entre l’île et la France.

Mayotte, la dernière colonie ?
🎥 Un documentaire d’Anne-Charlotte Gourraud.
📺 Diffusion le lundi 16 octobre à 20H30 sur LCP.